l’Auberge Tarantino – épisode 1: « une histoire de famille »

« L’auberge Tarantino » n’est pas le dernier délire hitchcockien du célèbre réalisateur de Kill Bill, mais la simple description de mon cadre de travail, pour cette période estivale, au bord du lac de Garde (Italie). Je suis réceptionniste à l’Hotel Marco Polo de la ville de Garda. ricevimento

Je mènerai cette activité jusqu’au 30 septembre prochain et espère avoir d’ici là quelques histoires croustillantes (et quelques épisodes en plus) à vous raconter dans ce monde plein de rebondissements qu’est le secteur touristique.

Pour ce premier épisode, je souhaitais simplement vous décrire le contexte de cette auberge (histoire, activité, organisation) et la première personne rencontrée dans ce milieu, celle qui m’a embauché, M. Luca Tarantino.

Garda

L’hôtel Marco Polo fait partie d’un complexe hôtelier qui appartient au groupe Chincherini. La famille Chincherini est une dynastie célèbre de la région, originaire historiquement de Limone sur la cote lombarde du Lac. Profitant du boom économique et de l’explosion du tourisme de masse dans les années 70, le chef de la dynastie décida d’investir dans la construction d’hôtels et complexes de vacances autour du Lac de Garde, rachetant en particulier toutes les structures d’accueil de la ville de Garda. Marco PoloCette ville accueille aujourd’hui dans ses hauteurs la villa principale de cet entrepreneur italien, agé aujourd’hui de plus de 70 ans. De son balcon, il peut désormais admirer chaque matin son Empire, qui commence malheureusement, tout comme lui, à accuser le poids des années.

La gestion des différentes structures du groupe Chicherini est repartie entre les différents fils de la dynastie, à l’exception de l’hotel Marco Polo, dont la l’activité a été confié à un certain … Luca Tarantino. TarantinoS’il n’est pas le frère caché du réalisateur américain Quentin Tarantino, il n’en possède pas moins les mêmes origines, le sud de l’Italie. Cette appartenance se remarque aussitôt à sa tenue vestimentaire (le plus souvent habillé de blanc, un pantalon de coton porté large et une chemise grande ouverte), sa coupe de cheveux (ondulés mi-longs, peignés en arrière à l’aide de gomina), et sa volonté obsessionnelle de se faire remarquer. Déjà propriétaire d’une Porsche cabriolet, dont il fait ronronner le moteur chaque soir dans les allées de l’hôtel, il prit tout le monde de cours l’autre matin en débarquant à bord d’une Ferrari flambant neuve rouge pétante. La parade devant les clients terminée, elle disparaissait pourtant aussi soudainement qu’elle était apparue. Pourquoi? Cette voiture était tout simplement la dernière acquisition du vieux Chincherini, qui a la fin d’une réunion de travail demanda courtoisement à son employé Luca Tarantino d’aller faire le plein. Celui-ci ne s’est pas fait prier et en a profité pour s’organiser un petit détour dans l’ensemble des parkings du groupe Chincherini…

Porsche

Ainsi s’écoule doucement la vie estivale de l’auberge Tarantino. Dans le prochain épisode, je vous parlerai de mon équipe de travail à bord du navire Marco Polo.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s