Folle de vin, la Chine fait exploser la demande…et les prix

source: NPR, Rob Gifford, 12 décembre 2010

Avec une croissance économique explosive, la Chine vampirise au niveau mondial une grande partie des matières premières comme les métaux et les minéraux. Mais de manière plus surprenante, également le vin!

Traditionnellement, les chinois ne sont pas des grands amateurs de vin. Mais depuis que leur classe moyenne s’est enrichie, ils semblent développer un goût nouveau pour le Bordeaux.

C’est le temps des enchères à Hong-Kong. Ces derniers jours, ce ne sont pas des peintures impressionnistes ou bien des pièces antiques qui sont présentées, mais des bouteilles de vin. La vénérable maison d’enchères britannique Christie’s vendait  un lot qu’on appelle communément le vin le plus classe du monde: un Chateau Lafite 1982. Entre les offreurs au téléphone, en ligne ou rassemblés physiquement dans la salle, le marteau du commissaire-priseur David Elswood finit par retentir pour un prix final de 90,000$ les 12 bouteilles.

David Elswood admet que le marché est devenu fou: « il y a 5 ans, une caisse de Lafite 82 serait partie pour 10,000$. Il y a 10 ans, peut-être même pour seulement 3000 ou 4000$ ».

Robert Sleigh, de la maison d’enchères rivale Sotheby’s, a récemment demmenagé de New-York à Hong-Kong, reflétant l’engagement nouveau de ces maisons renommées pour le marché du vin asiatique. Robert Sleigh le dit: « se fut une croissance météorique. Nous allons déjà vendre pour plus de 50 millions de dollars de vin à Hong-Kong cette année. C’est presque le double de Londres et New-York réunis ».

Une des raisons de ce véritable boom économique à Hong-Kong a été l’abolition récente de 40% des taxes d’importation, rendant l’importation de vin vers cette ancienne colonie britannique beaucoup moins chère. Mais l’autre facteur important est également la croissance du marché intérieur chinois, et le système des affaires chinois qui dicte de ne pas perdre la face devant des clients importants en offrant des cadeaux extravagants. « Lors de rencontres à très haut niveau, si vous n’apportez pas une bouteille de Lafite sur la table, vous risquez de perdre la face et d’offenser votre client« , nous explique Doug Rumsan, « c’est pourquoi il est devenu un bien indispensable« .

Plus haut sur la côte chinoise, à Shanghaï, ils n’achèteront peut-être pas du Chateau Lafite, mais les membres de la classe moyenne émergente commencent à boire du vin. A une dégustation de vin présentée par un groupe de producteurs bordelais, l’acheteur chinois Elaine Xu, résume la tendance du vin rouge simplement: « style de vie« . « Quand ces personnes commencent à avoir de l’argent, ils désirent faire progresser leur niveau et qualité de vie ».  Derrière lui, un autre chinois de 28 ans, Michael Lu, est en train de descendre un verre de vin rouge. Il fait partie de cette nouvelle classe moyenne globalisée: « pour les jeunes comme moi, nous trouvons ça cool. C’est occidental et très moderne de boire du vin« .

Marie-Hélène Levêque est l’une des propriétaires du chateau Chantegrive, un petit domaine de Bordeaux qui a du se battre pour survivre à la dernière crise économique. Le déclin du marché américain et le replis de la consommation en France ont tiré tous le deux le domaine vers des profondeurs jamais atteintes. Mais l’espoir renait à présent: « la Chine est le salut de notre Château. Il y a encore 6 ans, nous ne faisions aucune vente en Asie. Aujourd’hui, ils représentent déjà 30% de notre chiffre d’affaires« .

Bien évidemment, il y a encore 800 millions de chinois ruraux qui se battent pour subsister et qui n’ont que faire de la différence qui peut exister entre un Bordeaux et un Burgundy. Mais la réserve de consommateurs potentiels est énorme. Et Rusman de conclure: « il y a un nombre incalculable de fortunes en création. Les marques majeurs suivent, et puis il y a cette perception que le vin est civilisé et peut être utilisé lors des tansactions commerciales. Par conséquent, si vous pariez sur la Chine, dites-vous que ce que vous voyez dès à présent n’est que le début ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s