Chine 2.0

shanghai-futurShanghai 2005

L’autre jour, mon frère revenait de Shanghaï après y avoir séjourné trois semaines dans le cadre d’un projet ferroviaire (les nouveaux métros de la ville pour l’Exposition Universelle 2010). A nos retrouvailles succédait l’inévitable séance de visionnement des photos. Et là…stupeur: de cette ville dont j’avais moi-même foulé le sol quatre ans auparavant, je n’en reconnaissais que des  bribes. Mais une remarque de mon frère sur ses impressions de voyage me firent revenir en mémoire cette sensation étrange de bouillonnement lors de mon propre retour: « content de revenir à Paris pour souffler un peu dans cette ville de retraités civilisés ».

Mais que ce passe-t-il donc en Chine actuellement ?

La réponse est pourtant assez simple: +10%de croissance par an, pour un pays en plein boom économique et qui ne prend même pas le temps de contempler derrière-soi avec une nostalgie bienveillante sa vieille dénomination de « Pays en voie de Développement ». Oui, la Chine est bien aujourd’hui la deuxième puissance mondiale (formant le G2 avec les États-Unis) et elle le prouve dans son quotidien:

Si vous voulez éviter les embouteillages monstrueux de voitures, qui ont remplacé ceux des vélos, pour vous rendre sur votre lieu de travail par exemple, la ville met à votre disposition un bus tout électrique qui effectue des micro-recharges à chaque « arrêt-station ».

shanghai-transport

Votre Bus vous amène sans encombre au centre des affaires de Pudong, toisé depuis l’année dernière par la nouvelle tour « Shanghai World Financial Center », du haut de ses 492 mètres.

shanghai-towers

Le soir venu, vous aurez sans doute la nostalgie de vos ballades nocturnes dans les quartiers populaires de la ville (les Hutongs). Mais rien ne doit venir trahir le développement à marche forcé du pays. Vous pourrez donc vous consoler sur les berges du Hangpu dans le quartier historique du Bund, totalement réaménagées en jardins suspendus pour recouvrir l’axe auto-routier du centre-ville.

shanghai-quartier

A titre de comparaison, notre bonne vieille capitale française a vu ses plans figés par un baron en 1850, est symbolisé e par un tour qui a l’âge de notre arrière grand-mère, et a confié à son département des monuments historiques  e rôle de redonner à certains bâtiments, transformés par les siècles, leur forme originale. Disons que la dynamique n’est pas la même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s