Optimisme | L’Entreprise réconciliée

 

2008

« Optimisme » ! Voici bien le mot que je retiens en refermant à l’instant cet ouvrage intitulé « L’entreprise réconciliée ».
L’optimisme est dans mon entourage une denrée, si elle n’est pas fort heureusement en voie d’extinction,qui traverse actuellement une mauvaise passe. Je suis jeune pourtant, 24 ans,diplômé d’une grande école de commerce, et avec l’avenir devant moi. Cependant, les nombreux signaux qui me parviennent depuis plusieurs mois ne se nourrissent que trop rarement d’optimisme. Où est l’optimisme, lorsque des camarades de promotion refusent de se rendre à la remise de diplôme sous prétexte « de ne pas perdre un après-midi pour ça » ? Où est l’optimisme lorsqu’une amie,qui a dépensé toute son énergie étudiante dans le développement de l’éco-tourisme, accepte finalement aujourd’hui pour 1000€ de renflouer les rangs d’un grand cabinet de conseil en SI ? Où est l’optimisme lorsque d’autres jeunes diplômés font le choix brusque à la sortie de l’école de tenter leur chance en Australie, car il n’y a selon eux « pas de perspective en France ». Où est l’optimisme chez mes amis de la City qui vivent ce nouvel esclavage moderne de ces banques d’affaires qui s’évertuent à leurs faire oublier toute parcelle de vie sociale ? Plus symboliquement, où est l’optimisme à la vision de cette flamme olympique dans les rues de Paris,entourée d’un service d’ordre surdimensionné, qui sursaute à la vue du moindre passant muni d’une étoffe ou d’un drapeau ?

Des messages d’optimisme, il y en a pourtant. Cet étudiant de mon école par exemple qui s’accroche depuis des années à son art musical et qui parvient depuis peu à en récolter les premiers fruits (articles dans les « Inrockuptibles », dates de concert régulières …), ces autres encore qui partent se remplir d’altérité et d’ailleurs au travers de VIE ou autres moyens, et nous reviennent remplis d’une richesse insoupçonnée,cet ami enfin qui a le courage de monter une société de conseil en vin malgré les risques de la loi Evin.

Les exemples positifs sont donc heureusement là, mais nous manquons trop cruellement de prophètes de l’optimisme pour contrer ce tsunami de pensées négatives et de pessimisme qui se déferle chaque jour dans nos consciences. Et de plus en plus, mon entourage décide de partir se nourrir d’optimisme ailleurs. Nous devons donc avoir l’ « ardent désir » de réconcilier l’entreprise avec l’humain, et de promouvoir l’optimisme comme carburant essentiel de cette réconciliation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s